Confirmer la suppression?

L'avis des internautes

8 avis déposés
Déposer un avis

Partager sur

NOUS CONTACTER

EPM

PAUL ELUARD d'espoir et de tendresse -

  • RECTO
  • VERSO
Autres photos
  • RECTO
  • VERSO
Etat : Neuf
Référence : 986180
12,00 € TTC
12,00 € TTC
- +
Livraison entre 2 et 3 jours.

 Fils d'une mère catholique et d'un père athée et socialiste, Eugène Grindel dont la santé sera toujours fragile, séjourne près de deux ans, de 1912 à 1914, dans un sanatorium en Suisse pour soigner une tuberculose. Il y rencontre une étudiante russe, Gala, qu'il épousera en 1917. Pour publier, il adopte en 1914, le nom d'Eluard qui est celui de sa grand-mère maternelle. En 1915, mobilisé comme infirmier sur le front, il se fait muter dans les fantassins pour partager le sort des combattants. De retour à la vie civile, Jean Paulhan le met en contact avec Aragon, Breton, Soupault et de 1920 à 1922 la vie publique d'Eluard est sous le signe du mouvement Dada. Il entame dans les années" vingt" une pratique de création à plusieurs. Ses collaborations s'échelonneront au fil de sa vie avec les poètes Breton, Péret, Char, avec les peintres Ernst, Hugo, Magritte, Bellmer etc. Après un voyage autour du monde, en 1924, pour échapper à une grave crise conjugale, il reprend part aux manifestations surréalistes dont celles dénonçant la guerre coloniale du Rif au Maroc. Il adhère en 1926 au Parti communiste et publie dans Clartés. La parution de son recueil Capitale de la douleur est saluée par André Breton.En 1930, il se sépare définitivement de Gala qui l'a délaissé pour Dali. Il rencontre alors une jeune artiste foraine, Nush avec laquelle s'ouvre une heureuse période d'amitiés - avec Man Ray, Roland Penrose, Pablo Picasso.En 1932, il est exclu du Parti. Cela ne ralentit pas son activité militante aux côtés de la gauche en faveur du Front populaire ou pour défendre les républicains espagnols. Il rompt en 1938 avec André Breton qui s'est rapproché de Trotski et réprouve sa vie trop dissipée. Mobilisé en 1939, il entre dans la clandestinité en 1942 et réintègre les rangs du Parti communiste. Il organise, avec Jean Lescure, la publication, le 14 juillet 1943, de L'Honneur des poètes. À l'automne, son poème " Liberté" , imprimé à Alger par Max-Pol Fauchet dans la revue Fontaine, est parachuté sur la France. En 1946, le décès brutal de Nush affecte très profondément Eluard qui s'enfonce dans l'alcool et les penchants suicidaires. Antimilitariste, pacifiste de toujours et devenu symbole de la liberté, Eluard, qui refuse par ailleurs d'être idéalisé, effectue de nombreux voyages en Europe et en Amérique pour défendre les causes de la paix et de la poésie. En 1949, il se lie à Dominique Lemor qui va devenir, en 1952, sa dernière épouse. Un an plus tard, à 58 ans, Paul Eluard décède d'une crise d'angine de poitrine.

 Les poèmes d'Eluard, en dépit de leur vocabulaire sobre et limpide, de leur capacité à s'adresser au plus grand nombre, n'ont pas, à ce jour, donné naissance à des chansons populaires mais, dans le domaine de la " mélodie française ", ils sont la source de nombreux et remarquables recueils composés par Francis Poulenc (1899-1963) - des Cinq poèmes de P Eluard de 1935 aux Six mélodies de 1958. La plupart de ces mélodies ont été créées par le baryton Pierre Bernac (1899-1979). D'autres compositeurs ont mis en musique les textes d'Eluard dont Georges Auric, Henri Sauguet, Robert Caby, Serge Nigg, Mikis Théodorakis.

 Bernard Ascal

EAN13 : 3540139868180
Fabricant : EPM